Fédération Vaudoise des Jeunesses Campagnardes (FVJC)

La « Fédé ». De quoi s’agit-il ?

La « Fédé », bien que constituée de jeunes, est régie par des statuts stricts et une structure bien définie. Pour prétendre faire partie d’une jeunesse, il faut être célibataire, être âgé de 15 ans au moins et avoir terminé sa scolarité obligatoire. Au niveau des hautes instances de la FVJC, l’organigramme est précis : le Comité central est composé du Bureau central, ainsi que des comités des quatre régions du Canton. Pour assurer le bon déroulement des diverses tâches annuelles de la Fédé, des groupes de travail sous le nom de « Commissions » ont vu le jour. Elle en compte 10 à ce jour. Chaque année, l’ensemble des jeunesses se réunit en janvier lors de son Assemblée Générale.

Quatre régions pour un canton

De 26 sociétés à sa création, la Fédération ne regroupe pas moins de 203 sociétés actives en 2018, ce qui représente plus de 8'000 membres de jeunesse ou membres individuels. Le Canton de Vaud est divisé en quatre régions, appelées « Giron » en langage fédéré : la Broye, le Centre, le Nord et le Pied du Jura.

Tout au long de l’année, la vie du fédéré est rythmée par des manifestations officielles : un camp de ski pour la saison hivernale, un concours théâtral bisannuel, un rallye motorisé et pédestre lors du week-end de la Pentecôte, les quatre Girons durant l’été et un tir cantonal en fin de saison estivale. Tous les cinq ans, les quatre fêtes régionales sont remplacées par la « Cantonale », énorme organisation sur trois semaines qui réunit toutes les générations.

Et entre-temps, chaque société de jeunesse organise ses propres fêtes et tournois sportifs. Elle contribue également énormément à la vie villageoise et au développement des activités locales. Les jeunes peuvent donc être amenés, dès 16 ans, à endosser des responsabilités telles que la mise en place d’un tournoi de sport, la gestion d’une cuisine, la tenue d’une caisse ou la rédaction d’un procès-verbal lors des assemblées. Toutes ces tâches peuvent être également transposées à une organisation plus conséquente lors des manifestations fédérées.

La jeunesse au service de la vie professionnelle

Durant sa carrière de jeunesse, tout fédéré est amené à développer des compétences qu’il peut mettre à profit dans le marché du travail. Dans ce but, un groupe de travail a été créé en collaboration avec l'IFFP (Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle) afin de mettre en place une valorisation des acquis développés dans le cadre des activités bénévoles de la FVJC. Un portfolio de compétences a été réalisé en 2015.

Être membre d’une jeunesse c’est bien également prendre des responsabilités qui se ressentent dans un cadre professionnel. Chaque membre d’une jeunesse peut donc utiliser ses expériences vécues lors d’événements organisés. Par exemple, mettre en place et gérer des infrastructures, animer et gérer un groupe, acquérir des capacités de négociation ou encore développer un certain esprit d’équipe utile pour mener à bien des projets.

Une école de vie qui ne cesse d’évoluer

Une école de vie qui commence dès la fin de la scolarité jusqu’à la trentaine. Une expérience de vie que nous ne trouvons que rarement ailleurs. Des compétences acquises durant cette période que les membres de jeunesse pourront mettre à profit durant leur carrière professionnelle. Une jeunesse saine qui s’entretient avec les nombreuses activités sportives. Un engouement toujours présent année après année. Les jeunes campagnards du canton de Vaud ont encore de beaux jours devant eux !

Memento

Mercredi 20 juin 2018

→ 72ème Giron FJDN (1271 Givrins)

Jeudi 21 juin 2018

→ 72ème Giron FJDN (1271 Givrins)

Vendredi 22 juin 2018

→ tour de Jeunesse (1442 Montagny)

→ 72ème Giron FJDN (1271 Givrins)

→ Fête de Jeunesse (1565 Missy)

Publicité